Philosophie de l’Académie

L’Académie de Musique de Chambre de Thury est avant toute chose un rendez-vous de passionnés de la musique de chambre. Le projet de l’Académie lui est entièrement consacré. Elle est également une aventure à taille humaine, qui y rassemble entre 12 et 20 musiciens selon les années. Soit une grande famille, qui présente dans un même lieu, vivra au rythme des concerts qui ont lieu tous les deux jours, et des œuvres de musique de chambre qui y seront jouées. Musiciens de métier qui par leur choix professionnel ont une véritable compétence dans le domaine de la musique de chambre rejoignent musiciens amateurs, qui souhaitent mener un travail approfondi sur ce répertoire et vivre l’expérience du concert. La finalité de ce travail est bien la prestation publique. Un public maintenant fidélisé connait bien le projet de cette académie et sa dimension pédagogique.

Une autre dimension de l’Académie est celle de la convivialité. Ce territoire rural peu peuplé, n’aurait pu mettre en place un tel projet sans l’investissement profond et bénévole de sa population. Sous l’impulsion de Michel Mourot, résidant à Thury, collectivités publiques mais surtout compétences, générosité, hospitalité ont pu être sollicitées au fil des ans et ont pu assurer l’évolution et la pérennité du projet. Une véritable relation existe avec les villageois, hôtes, partenaires divers, spectateurs et met la convivialité au coeur du projet.

Le territoire rural, riche notamment de ces belles églises presque toutes médiévales, de ces petits châteaux, de spécificités touristiques telles ses carrières, est l’un des cœurs battants de la poterie artisanale en France. L’esprit de Colette, le célèbre écrivain native de Saint-Sauveur en Puisaye, à 10 kms de Thury, y reste présent par la conservation des paysages et le développement du musée qui lui est dédiée et qui siège au château de cette commune. Tout cela confère à donner à cette Académie un cadre mêlant la simplicité à la beauté des campagnes, de l’habitat et de son patrimoine monumental.

Les commentaires sont fermés.